Abies nordmanniana – Sapin de Nordmann

 

 Aussi appelé Sapin du Caucase.

Il doit son nom à Alexander von NORDMANN, botaniste finlandais qui introduisit en Europe en 1838 des graines provenant de Géorgie.

Essence introduite en France en plaine en préférence au sapin pectiné. Son aire naturelle de situe au Caucase occidental et dans la chaîne Pontique (nord-est de la Turquie). On le retrouve de 400 à 1200 m où les températures moyennes annuelles dont comprises entre 7.5°C et 10.5°C et des précipitations comprises entre 600 et 1500mm.

C’est un grand arbre pouvant atteindre 40 m de haut.

Le sapin de Nordmann est une espèce très résistante au froid et aux gelées de printemps en raison de son débourrement tardif. Il résiste bien au vent et accepte le plein découvert. Il craint moins la sécheresse estivale que le sapin pectiné.

Son écorce est gris-brun, lisse et pustuleuse dans le jeune âge puis tardivement crevassée.

Ses aiguilles sont longues de 25 à 30 mm, disposées en brosse rabattues vers l’extrémité du rameau. Les aiguilles ont leur extrémité tronquée.

Les bourgeons sont non résineux.

Les cônes sont cylindriques, long de 10 -12 cm, brun-rougeâtres et dressés comme ceux du sapin pectiné. Ils se désarticulent sur l’arbre lorsqu’ils sont à maturité. Son bois est blanc de bonne qualité. Il est très recherché pour la charpente, la menuiserie, la caisserie et les pilots. Il est également utilisé pour la pâte à papier chimique et mécanique.

Il est très utilisé pour la production de sapins de Noël car contrairement à l'épicéa, le sapin de Nordmann, exposé à la chaleur ne perd pas trop vite ses aiguilles.


Abies nordmanniana – Nordmann fir

 

 Also known as the Caucasian fir.

It was named after Alexander von Nordmann, a Finnish botanist who introduced seeds from Georgia into Europe in 1838.

The tree was introduced to low-lying areas of France in preference to the silver fir. It grows naturally in the Western Caucasus and in the Pontic Mountains in the north-east of Turkey at altitudes of between 400 and 1,200 m where the mean annual temperatures lie between 7.5°C and 10.5°C and rainfall ranges from 600 mm to 1500 mm.

It is a tall tree, growing to a height of 40 metres.

The Nordmann fir can withstand cold weather and spring frosts thanks to its delayed bud break. It can withstand wind and will grow in open areas. It is less affected by summer drought than the silver fir.

Its bark is greyish-brown, smooth and grainy in young trees but it becomes fissured as the tree matures.

Its needles are 25 to 30 mm long, set in tufts but flattened towards the end of the branches. The needles have a blunt tip.

The buds are non-resinous.

The cones are cylindrical, 10 to 12 cm in length and reddish-brown in colour. They are erect, like the cones on a silver fir. They drop when they reach maturity.

Its wood is white and of good quality. It is used mainly for beams and rafters, joinery, crates and stakes. It is also used in papermaking to produce chemical and mechanical pulp. 

It is very popular as a Christmas tree because, unlike spruce, the Nordmann fir does not drop its needles quickly when exposed to heat.