Fagus Sylvatica – Hêtre commun

 

Les forestiers l’appellent Fayard.

Essence locale, le hêtre est présent dans les forêts de plaines et dans le dernier étage des forêts de moyenne montagne. Il est présent sur la majorité du territoire français mais a besoin de beaucoup de précipitations et d’une humidité atmosphérique relativement élevée

Le hêtre commun (Fagus  sylvaticaL.) mesure généralement de 30 à 35 m de haut mais peut parfois atteindre 40  m.

Les hêtres peuvent vivre plus de 250  ans mais sont généralement exploités lorsqu’ils ont 80 à 120 ans.

Le Hêtre est une espèce très tolérante à l’ombrage.

Son écorce est mince et lisse tout au long de la vie de l'arbre.

Ses feuilles alternes sont entières et simples.

Le bord des jeunes feuilles est frangé de poils qui disparaissent ensuite. Il se distingue ainsi du Charme et l’on peut retenir cette différence par cette maxime : « Le charme d'Adam (à dents), c'est d'être (hêtre) à poils ».

Le feuillage est marcescent : des feuilles mortes restent attachées aux branches pendant une partie plus ou moins longue de l'hiver.

Les bourgeons sont dits fusiformes et mesure en moyenne 1,5 à 3 cm de long, et de 2 à 3 mm de large: particulièrement effilés et à pointe acérée. Ils sont couverts par des écailles brun clair.

Les faînes sont les fruits du hêtre. Les faînes mesurent environ 2 cm de long et 1 cm de large. La fructification se produit seulement tous les 5 à 8 ans. Les graines peuvent être conservées environ cinq ans.

Les faînes sont des fruits secs riches en lipides et glucides. Elles sont comestibles, mais les tanins les rendent légèrement astringentes et toxiques pour l'homme si elles sont consommées en quantité. Elles sont très appréciées des rongeurs (écureuils, mulots, loir, muscardin, campagnols…), des blaireaux, des sangliers et des oiseaux (pigeons ramiers, pinsons, pics…) qui participent à leur dissémination (dyszoochorie) lorsqu'elles sont tombées au sol.

Son bois homogène se travaille facilement et offre de multiples débouchés : pâte à papier, panneaux de fibres et de particules, sciage pour la menuiserie et l’ébénisterie, parquets…

Enfin il est très apprécié par les particuliers comme bois de chauffage.


Fagus Sylvatica – Beech

 

Beech is a native tree, found in forests and plains as well as in the uppermost reaches of forests on middle mountain slopes. It can be found in most areas in France but needs high rainfall and relatively high atmospheric humidity.

The beech (Fagus sylvatica L.) generally grows to a height of 30 to 35 metres, or sometimes as much as 40 metres.

The trees can live for more than 250 years but are usually cut down when they are 80 to 120 years old.

The beech is very shade-tolerant.

Its bark remains thin and smooth throughout its lifetime.

It has single, entire, alternately-set leaves.

Young leaves are edged with silky hairs that disappear as they mature, distinguishing the beech from the hornbeam.

The foliage is marcescent, which means that the dead leaves remain on the branches for some time in winter.

The buds are spindle-shaped. On average, they measure 1.5 to 3 cm in length and 2 to 3 mm in width. They are tapered, sharply-pointed and covered in light brown scales.

Beechnuts measure approximately 2 cm in length and 1 cm in width. They are produced only once every 5 to 8 years. The seeds can be stored for approximately 5 years.

Beechnuts are dry fruits with a high fat and glucose content. They are edible but the tannins make them slightly astringent and they are poisonous to humans if eaten in large quantities. They are, however, popular with rodents (squirrels, field mice, dormice, voles etc.), badgers, wild boar and birds (wood pigeons, chaffinches, woodpeckers), which help to spread the seed when the fruit drops to the ground (animal dispersal). 

Beechwood is homogeneous and, because it is easy to work with, it has multiple uses e.g. paper pulp, fibreboard and particleboard, joinery and cabinet marking, wooden flooring etc.

People also appreciate beech for its excellent properties as firewood...